DIVERS

Peau noire & cheveux roux, est-ce possible ?

La plupart des roux ont une peau pâle et souvent parsemée de taches de rousseur. Cependant, bien que cela demeure inhabituel, certaines personnes noires ou métissées peuvent également arborer des cheveux roux. Faisons un zoom sur les énigmes de la génétique…

Michelle Marshall : la photographe des roux à la peau noire

Michelle Marshall photographie femme rousse
©️ Michelle Marshall

En 2015, Michelle Marshall, une photographe française résidant désormais à Londres, présente au public son projet MC1R. Ce dernier dévoile des portraits d’hommes, de femmes et d’enfants métissés ou noirs, tous arborant des cheveux roux. L’objectif ? Remettre en question notre perception de la rousseur et démontrer que tous les roux ne sont pas nécessairement d’origine celte ! Son œuvre soulève ainsi des interrogations sur l’appartenance à une communauté ou une ethnie, tout en explorant les thèmes de l’identité et des origines. En mettant en avant des individus dont l’apparence s’écarte de la norme, elle suscite également une réflexion sur nos critères de beauté et notre imaginaire collectif.

enfants & adultes métissés roux

« Mon projet actuel consiste à renseigner les gens sur l’incidence de la variation du gène MC1R responsable de la rousseur et des tâches de rousseur. En particulier chez les personnes noires, et les personnes métissées de toute appartenance ethnique et de tout âge ».

Source : Huffington Post – 25 août 2015

Peau noire et cheveux roux : explication génétique

Pour mieux comprendre tout cela, il convient tout d’abord de se pencher sur les causes génétiques de la rousseur. En effet, les cheveux roux sont dus à une variation du MC1R, gène responsable de la production de l’eumélanine et la phéomélanine. C’est la seconde, présente en plus grande proportion chez les roux, qui leur donne cette couleur de cheveux.

Mais si l’on constate que rousseur et peau blanche sont souvent associées, il n’y a pas de règle en la matière, comme le prouve le projet de Michelle Marshall. De la même manière, les roux n’ont pas tous les yeux bleus et certains peuvent même bronzer, bien qu’ils n’aient pas la peau noire. Ces variations dépendent en effet du patrimoine génétique de chacun.

On peut en effet être porteur du variant génétique sans être roux et le transmettre à l’ensemble de sa descendance sans qu’il ne se manifeste durant plusieurs générations. Pour qu’un enfant naisse roux, il faudra nécessairement que deux porteurs du gène se rencontrent et le lui transmettent.

Dans l’archipel des Îles Salomon, situé dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, de nombreuses personnes à la peau noire possèdent des cheveux blonds-roux. On a longtemps supposé que cette caractéristique était le résultat de métissages liés à la colonisation européenne.

Pourtant, il n’en est rien ! Des chercheurs ont en effet élucidé ce mystère et ont démontré que ce n’était pas un variant du gène MC1R qui était responsable, mais apparemment le gène TYRP1, situé sur le chromosome 9. Cette variation ne semble pas exister en Europe, mais uniquement en Océanie.

Roux & albinos : Quelle différence il y a ?

Il est important de distinguer les personnes rousses à la peau noire des albinos en Afrique. Malgré cela, certains esprits malintentionnés prétendent à tort que la rousseur et l’albinisme sont liés en raison d’une prétendue « anomalie » génétique. Cependant, cette affirmation est totalement erronée !

En réalité, les personnes albinos sont affectées par une maladie génétique qui altère leur production de mélanine. Cela se traduit par une pigmentation très faible, voire une absence de pigmentation de leur peau, de leurs cheveux et de leurs poils, qui prennent alors une teinte blonde très claire, voire blanche.

Les personnes rousses, quant à elles, ne présentent pas un tel déficit de mélanine. Elles produisent de la mélanine comme tout le monde, mais pas dans les mêmes proportions. Les roux ont simplement moins d’eumélanine (pigment brun-noir) et plus de phéomélanine (pigment jaune-orangé).

Il est important de souligner que la rousseur n’est pas une maladie, mais une très belle particularité !

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Michelle Marshall, https://loeildelaphotographie.com/fr/michelle-marshall-2/

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.